Chilling tour in Ancash

(Huaraz is the capital of the region Ancash /// Huaraz est la capitale de la région Ancash)

Day two: we had booked one of those activity-packed day-tours, this one taking us north of Huaraz. We would visit a town famous for its ice-cream and many legends, then off to Yungay, a city completely buried by an avalanche triggered by that fateful earthquake of 1970, then off to lunch before visiting the turquoise waters of glacier-lake Llanganuco, and then to finish up, we’d have a little pottery demonstration with the opportunity to buy some hand-crafted works. A full-day guided tour for 35 soles (about $10), spectacular landscapes included.

Deuxième jour à Huaraz : Nous avions réservé nos places pour un tour chargé d’activités qui allait nous emmener à travers la vallée au nord de la ville. Au programme, la visite d’un village réputé pour ses glaces et ses nombreuses légendes, puis direction Yungay, une ville entièrement ensevelie par une avalanche déclenchée par ce catastrophique tremblement de terre de 1970. Puis, déjeuner dans un restaurant local avant d’aller découvrir les eaux turquoises du lac de glacier Llanganuco. Et pour finir la journée, une démonstration de poterie avec l’opportunité d’acheter quelques produits traditionnels de la région. Une journée bien remplie, accompagnés d’un guide, pour 35 soles (environ 10€), spectaculaires paysages inclus.

1678 Carhuaz PeruEnjoying a scoop of peanut and a scoop of beer ice cream in front of Santuario de la Virgen de las Mercedes, Carhuaz. /// Anne savourant un cône glacé goûts Noix et Bière, devant le Santuario de la Virgen de las Mercedes, Carhuaz.

1679 Carhuaz Peru

1680 Yungay PeruMay 31, 1970 an 8.0 earthquake loosened 10 million cubic meters of snow, ice, and granite from Huascarán’s northern face. Within three minutes the entire city of Yungay was buried, an entire town of 25,000 extinguished. The only survivors were about 300 residents attending a circus that was just out of the avalanche’s path, and 92 people who ran to the top of this Swiss-designed cemetery. The cemetery is made up five concentric levels, each about fifteen feet tall, and since debris reached only the second level, those at the top survived. /// Le 31 mai 1970 un séisme de magnitude 8,0 à entrainé le détachement de 10 millions de mètres-cubes de neige, glace et granite du versant nord de Huascarán. En moins de trois minutes la ville de Yungay a été rayée de la carte et ses 25000 habitants ont été ensevelis sous l’avalanche. Les uniques survivants de cette catastrophe sont les 300 résidents qui s’étaient rendus au spectacle du cirque installé juste en dehors du passage de l’avalanche, ainsi que les 92 personnes qui ont pu rejoindre en courant le sommet du cimetière de la ville. Le cimetière est constitué de cinq niveaux concentriques, chacun mesurant environ cinq mètres de haut, et puisque la coulée de l’avalanche n’a atteint que le second niveau, ceux qui ont pu rejoindre le sommet ont survécu.

1681 Yungay PeruThe tomb of María Luisa Vergara, a mother who tripped while running up the cemetery steps. She encouraged her daughter to leave her and continue the climb to save herself; the daughter survived, and María Luisa died in the rubble: “Mija, suéltame y sálvate tú.” /// La tombe de María Luisa Vergara, une mère qui est tombée alors qu’elle courait dans les marches menant au sommet du cimetière. Elle a sommé sa fille de la laisser et de continuer seule vers le sommet pour échapper à la coulée ; la fille a survécu, et María Luisa a péri dans les décombres : “Mija, suéltame y sálvate tú.”

1682 Yungay Peru

1684 Yungay Peru

1685 Yungay PeruThe metal of this bus was easily twisted around a pillar by the mudslide that was estimated to have had speeds between 280 and 335 km/h (175 and 210mph). /// La carcasse métalique de ce bus a été facilement déplacée par l’avalanche, dont la vitesse a été estimée entre 280 et 335 km/h, et est venue s’encastrer autour d’une colonne en béton.

1683 OLD PHOTOThe whole city is buried about 8-10 meters (25 to 40 feet) underground, effectively turning it instantly into a cemetery where 25,000 are still buried. The culprit, Huascarán (Peru’s tallest mountain at 6768m, 22,200 feet), in the background. /// La ville entière est enterrée sous une coulée de 8 à 10 mètres d’épaisseur, transformant la zone en un véritable cimetière où 25000 personnes reposent toujours aujourd’hui. Le coupable, Huascarán (montagne la plus haute du Pérou avec 6768 mètres d’altitude) visible en arrière-plan.

1686 Yungay PeruOnly four palm trees from the original 36 of Yungay’s main square survive today. Well kind of; three of them are palm-less trees and the fourth is the hairy one to the left. /// Uniquement quatre palmiers parmi les 36 qui peuplaient à l’époque la place principale de Yungay survivent encore aujourd’hui. Bon, en fait trois d’entre eux n’ont plus de palmes et le quatrième est le poilu sur la gauche.

DCIM101GOPROPollo Milanesa and tamales for lunch /// Poulet à la milanaise et tamales pour le déjeuner

1690 Llanganuco Chinancocha PeruFrom balmy temperatures with palm trees to glacial temps with glacier-fed lakes! The light rain was not appreciated at first, but the strong sun came through and gave us a lovely rainbow. /// Partant des chaudes températures avec palmiers pour aller vers les températures glaciales avec lacs de glaciers ! La petite pluie glaciale n’était pas plus appréciée que ça au début, mais le soleil a fait son apparition et nous a offert un magnifique arc-en-ciel.

DCIM101GOPROLaguna Llanganuco, 3850 m (12,600 ft) above sea level /// Laguna Llanganuco, à 3850 m au dessus du niveau de la mer

1692 Llanganuco Chinancocha Peru

1693 toothless lady Peru

1694 Time warp busride PeruThat time our tour bus was traveling at 301 km/h (190mph) /// Cette fois où notre bus roulait à 301 km/h

1695 Pottery Peru

Click here for a video summary of our day /// Cliquez ici pour un résumé en vidéo de notre journée

 

Advertisements

One Comment

Add yours →

  1. Très beaux paysages encore (les couleurs sont très belles) mais aussi beaucoup d’émotion dans votre reportage. On n’imagine pas que tout un village ait ainsi disparu en peu de temps. Quelle tristesse !
    Un gros bisou à tous les 2.
    PS : il ne doit pas faire très chaud ! Et, au fait, bravo pour votre blog avec les réponses à nos questions (c’était vraiment une idée géniale)
    Mom

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: