24 hours in Honduras

We started traveling around Guatemala at quite a turbulent time. The September 6 presidential elections were quickly approaching amidst the scandal that the Vice-President and President were actively involved in the corruption ring La Linea. In May of this year Vice President Roxana Baldetti had resigned and in August was arrested and jailed under charges of fraud. Nineteen consecutive Saturdays Guatemalans protested religiously to lift the president’s immunity so that he may be subjected to the same fate. On August 25, we departed from Antigua, Guatemala to Copán, Honduras for a one-day trip to the Copán ruins and four hours into our journey, twenty minutes before the Honduran boarder, our shuttle bus could not continue due to a protest, and we ended up crossing the blockade by foot with the others from the shuttle (a 15-minute walk), catching a pick-up on the other side and passing through immigration. Little did anyone know that exactly one week later, Guatemala’s congress would lift President Otto Pérez Molina’s immunity, the following day he would be issued a warrant of arrest, and the day following that he would resign. But, I’m getting ahead of myself…let’s get back to Copán!

DCIM100GOPRONous avons commencé à voyager à travers le Guatemala durant une période plutôt mouvementée. Les élections présidentielles du 6 septembre approchant à grands pas et qui plus est dans un climat de scandale national où la vice-présidente et le président étaient activement impliqués dans une affaire de corruption, La Linea. En mai dernier, la vice-présidente Roxana Baldetti a démissionné et courant août elle a finalement été arrêtée et incarcérée pour des accusations de fraude. Durant dix-neuf samedis consécutifs les Guatemaltèques ont religieusement manifesté pour lever l’immunité présidentielle afin que le président en place puisse subir le même sort que sa vice-présidente. Le 25 août, nous partions d’Antigua au Guatemala pour rejoindre Copán au Honduras pour une visite de 24 heures aux ruines de Copán. Nous avons roulé sans encombres pendant quatre heures avant de nous retrouver bloqués par un barrage routier à vingt minutes de la frontière hondurienne. Notre bus n’ayant pas pu continuer nous avons finalement franchi le barrage à pied en compagnie des autres personnes faisant le voyage avec nous (une marche de 15 minutes), puis avons été pris en auto-stop de l’autre côté par un pick-up qui nous a emmenés jusqu’au poste de frontière. Personne ne se doutait alors qu’exactement une semaine plus tard le congrès du Guatemala allait voter à l’unanimité la levée de l’immunité du président Otto Pérez Molina, que le jour suivant un mandat d’arrêt pèserait sur lui, et que le jour d’après il allait démissionner de son poste. Mais nous allons un peu au devant des faits… revenons à Copán !

DCIM100GOPROThis is what a shuttle of gringos packed into the back of a pick-up looks like. /// Voici à quoi ressemble un minibus de gringos entassés à l’arrière d’un pick-up.

DCIM100GOPROHonduran/Guatemalan boarder /// Frontière honduro-guatémaltèque

With our first half-day in Copán, we walked about a kilometer past the main site and headed to an area called Las Sepulturas (burial sites) so named for the skeletal remains discovered here. According to archaeological evidence, human occupation in the area dates back to 1400 B.C.; from 450-850 A.D., at the height of Copán’s existence, this area housed elite lords, scribes, astronomers, artisans, royal servants, and their families. This is what is left.

Durant notre première demi-journée à Copán nous avons marché environ un kilomètre au-delà du site principal pour arriver dans une zone appelée Las Sepulturas (site funéraire), baptisée ainsi pour les nombreux restes osseux qui y ont été découverts. Les archéologues ont trouvé des preuves de vie humaine dans ces lieux datant de l’an 1400 avant J-C. Sur la période 450-850 après J-C, à l’apogée de la cité de Copán, dans cette zone résidaient l’élite de la société, les scribes, les astronomes, les artisans, les servants royaux et leur famille. Voici tout ce qu’il reste des lieux.

For a short video recap, click here /// Pour un court résumé en vidéo, cliquez ici.

840Pile of rocks to be excavated /// Pile de pierres en attente d’excavation

DCIM100GOPROMiddle class residence /// Résidence de classe moyenne

841
842
DCIM100GOPROSculpture Museum; the centerpiece was a scale replica of the Rosalila, a magnificent temple that has been found beneath an existing temple which we would see the following day. To this day, the Rosalila is completely intact, much of the color still clinging to the stone. To preserve it, it has not been excavated. /// Musée des sculptures : la pièce centrale est une réplique grandeur nature de la Rosalila, un temple somptueux qui a été découvert sous les vestiges d’un autre temple que nous allions voir le lendemain. A l’heure actuelle la Rosalila est toujours intacte dans son emplacement d’origine, les pierres arborant leurs couleurs d’origine. Afin de la préserver elle n’a pas fait l’objet d’excavation.

843Macaw decor through the ages (originals); you can see how the styling became more intricate and realistic with time. These heads decorated the ball-courts. /// Scuptures originales en forme de ara de différentes époques ; on peut voir que le style est devenu de plus en plus détaillé et réaliste avec le temps. Ces têtes servaient de décoration pour les terrains de Pelota.

DCIM100GOPROApparently these show how the sculptors had a sense of humor, making goofy-looking faces. /// Apparemment ces pièces montrent que les sculpteurs de l’époque avaient un certain sens de l’humour, créant des visages grimaçants.

844Original stela /// Stèle originale

845
846This is a replica of the macaw that decorated the earliest version of the ball-court. A jaguar-like head protrudes from below his chest, carrying a severed arm in his jaws. This is the arm of Hunapu, one of the hero-twins from the Mayan Popol Vuh, who had his arm torn off by the fearsome Vucub-Caquix, a demon-bird ultimately defeated by the twins. The sculpture was uncovered in 1988 and red paint was preserved on the original; the stucco is fragile and cannot be removed from the wall underground. /// Voici une réplique du ara qui décorait le terrain de pelota originel. Au niveau de la poitrine il a une tête de jaguar tenant dans sa gueule un bras mutilé. C’est le bras de Hunapu, l’un des jumeaux héros du livre religieux maya Popol Vuh, qui a eu son bras arraché par le redoutable Vucub-Caquix, un démon-oiseau qui fût finalement vaincu par les jumeaux. La sculpture a été découverte en 1988, arborant toujours sa peinture rouge originelle ; son stuc étant très fragile la sculpture ne peut pas être retirée de sa résidence souterraine et reste donc inaccessible à la vue du grand public.

DCIM100GOPRO
847Sunset over Copán /// Coucher de soleil sur Copán

849I ordered a salad and was quite delighted to find the bowl made of giant lettuce leaves. /// Anne a commandé une salade et a été agréablement surprise de la voir arriver dans un bol fait de feuilles de lettue géantes.

848Children of the Corn /// Enfants de maïs

The following morning we headed to the main site of Copán to enjoy cooler morning temperatures /// Le lendemain matin nous nous sommes rendus au site principal de Copán pour profiter des températures matinales plus fraiches.

850Cows and Stela 6 /// Vaches et stèle 6

851One of the 36 macaws that live on site /// L’un des 36 aras qui résident dans le site

852
853
854Freshly manicured lawn, the mower to right of photo. The smell of freshly cut grass was quite lovely. /// Pelouse fraichement tondue, jardinier en action sur la droite de la photo. La visite avec l’odeur de l’herbe coupée était très plaisante.

DCIM100GOPROBall-court /// Terrain de jeu de pelota

DCIM100GOPRO
855The Hieroglyphic Stairway, the longest pre-Columbian hieroglyphic inscription in America /// L’escalier orné de hiéroglyphes : la plus longue inscription hiéroglyphique pré-colombienne d’Amérique

856
857Big foot /// Pied de taille

858The Maya believed that old deities called Pawahtuuns held up the surface of the earth which they imagined to be the body of a crocodile floating on the surface of a large body of water. This toothless “old man of Copán” is the head of one of two giant Pawahtuuns that once held an enormous mosaic crocodile that stretched across the Temple 11 façade. The headdress is a knotted waterlily, a symbol of fertility; if reassembled, the Pawahtuuns would represent the largest sculpted human figures found at Copán. /// Les mayas croyaient que d’anciens dieux appelés Pawahtuuns portaient la surface de la terre, laquelle selon eux était le corps d’un crocodile flottant à la surface d’un large plan d’eau. Ce “vieil homme de Copán” à la dentition légère est la tête de l’un des deux géants Pawahtuuns qui autrefois portaient un énorme crocodile en mozaique qui ornait la façade du Temple 11. La coiffure est un nénuphar tressé, symbole de fertilité ; s’il était possible de les réassembler, les Pawahtuuns représenteraient les plus larges sculptures de forme humaine trouvées sur le site de Copán.

859Jaguar striking a pose /// Jaguar posant pour la caméra

DCIM100GOPROEastern Court /// Court Orientale

DCIM100GOPRO
860Half reconstructed, half in ruins /// Moitié reconstruit, moitié en ruine

DCIM100GOPROCalled El Cementerio, this is thought to be a residential compound /// Appelée El Cementario, cette zone était probablement à l’époque un quartier résidentiel

861This four-sided altar slightly foreshadowed Copán’s decline. Carved on the four sides are representations and names of the 16 dynastic rulers of Copán; there are four rulers per side, and here the first dynastic ruler of Copán is handing over the staff of office to the sixteenth ruler, Yax Pasaj Chan Yopaat, the one who had commissioned the piece. Copán went into decline soon after Yax’s rule. /// Cet autel sculpté présageait le déclin de Copán. On peut en effet y voir, taillés sur les quatre côtés, les représentations et noms des 16 dirigeants successifs de la dynastie ayant règné sur Copán. Il y a quatre dirigeants par côté, et sur la photo il y a passation de pouvoir entre le premier de la lignée et le seizième dirigeant, Yax Pasaj Chan Yopaat, celui qui a commandé la sculpture. Copán a commencé à décliner peu de temps après le règne de Yax.

873The Rosalila temple (that big red one whose replica was in the museum) is under this temple. The custom was for the new ruler to destroy previous temples and build their temple over it. This ruler recognized the beauty of Rosalila and left it completely intact…before building his temple over it. /// Le temple Rosalila (celui avec la couleur rouge éclatante dont la réplique était dans le musée) est sous ce temple. La tradition voulait que tout nouveau dirigeant détruise les anciens temples et construise les siens par dessus. Ce chef a visiblement eu un faible pour la Rosalila et l’a laissée complètement intacte… avant de construire son propre temple par dessus.

874

At noon we were headed back to Antigua. By this time the shuttle company was able to get a little more organized and had transportation on either side of the protest, but we still had to cross the actual blockade by foot. The blockade had grown in the 24 hours since we had last crossed it and we had to walk about 45 minutes before exiting the blockade and then flagging down a pick-up that drove us the additional two miles to where our shuttle was waiting.

862

A midi nous reprenions la route pour Antigua. A ce moment là la compagnie de bus avait eu le temps de s’organiser et avait un véhicule de chaque côté de la manifestation, ce qui ne nous a pas épargné d’avoir à franchir le barrage à pied. Ce dernier avait eu le temps de s’élargir depuis notre précédent passage 24 heures plus tôt et nous avons dû marcher environ 45 minutes pour franchir le barrage puis trouver un pick-up pouvant nous emmener quelques kilomètres plus loin, là où notre bus nous attendait.

DCIM100GOPROArranged transport /// Transport en commun

DCIM100GOPRO

863All the truck drivers have hammocks that attach underneath the semis /// Tous les chauffeurs routiers avaient leur hammac attaché sous la remorque

DCIM100GOPROPolice heading to the strike /// Horde de policiers se dirigeant vers la manifestation.

864

DCIM100GOPROBack in Antigua a few hours behind schedule, but safe and sound. Next day, off to Cobán /// De retour à Antigua, avec quelques heures de retard, mais sains et saufs. Le lendemain, départ pour Cobán.

Advertisements

One Comment

Add yours →

  1. I had not even read the captions of the pickup truck pic yet… but I thought ‘hey lots of gringos’ 🙂
    But it’s good… if all gringos travelled on pickup trucks they would have not been called gringos ! 😀

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: