Palenque

The route from San Cristóbal to Palenque proved to be yet another filled with hairpin turns and sprawling jungle vegetation after just five hours of which landed us at our destination. Upon arrival we grabbed a couple Coronas (it was 5:00, just there), witnessed a mango storm (a bizarre five minutes of strong winds knocking ripe mangoes out of the trees and onto vehicles, tin roofs, and the blacktop with loud bangs and splats), and quickly researched a place to stay (we went with the economically priced, nondescript hotel next to where we were enjoying aforementioned beers). At this point we were running low on time, trying to get to the eastern coast of the Yucatan Peninsula, still deciding whether or not Cuba would make the itinerary (spoiler alert, she did), before eventually making our way through Guatemala to arrive in Quetzaltenango in time for our Spanish classes, all in just over two week’s time.

La route entre San Cristóbal et Palenque s’avère être, une fois encore, pleine de virages en épingle serpentant dans une végétation luxuriante. Après cinq heures de bus nous avons posé pied à notre destination. Dès notre arrivée, nous nous sommes désaltérés avec quelques Coronas (c’était happy-hour au Méxique après tout), nous avons été témoins d’une tempête de mangues (phénomène bizarre où durant 5 minutes un vent fort décrochait de leur arbre toutes les mangues mûres, lesquelles venaient s’écraser sur le bitume, les toitures, ou les véhicules, le tout accompagné de grands boums ou splashs) et avons rapidement cherché un endroit où passer la nuit (nous avons opté pour l’hotel économique quelconque situé à deux pas de là où ont été bues les bières sus-mentionnées). A ce moment là du voyage nous étions un peu juste en temps, l’objectif étant de rejoindre la côte est de la péninsule du Yucatan, nous n’avions d’ailleurs toujours pas décidé si Cuba ferait partie du voyage ou pas (spoiler : Cuba a finalement été retenu), avant de finalement rejoindre le Guatémala pour arriver à Quetzaltenango à temps pour nos cours d’espagnol seulement deux semaines plus tard.

DCIM100GOPROIt was, perhaps, with this jumbled timetable and state of mind paired with the intense heat and humidity that led to a slight case of “ruins fatigue” and our visit through Palenque was a little less intense history-wise than previous ruins-visits; nevertheless the temples were breathtaking and quite unique from what we had seen thus far and many a photo was taken. So voilà, Palenque.

A Palenque nous avons souffert d’un léger syndrôme de “fatigue des ruines”, probablement résultant de la combinaison de ce fouilli dans le planning et de la chaleur et humidité écrasantes des lieux. Quoi qu’il en soit, notre visite a été un peu moins intense, sur le plan historique, que les visites de ruines précédentes. Les temples n’en étaient pas moins fascinants et uniques en comparaison de ceux que nous avions croisés jusque là, d’où les nombreuses photos prises. Et voilà, Palenque.

397Templo de las Inscripciones

399Standing in the Palace; note that my shirt is not only backward, but also inside out. It’s almost excusable that I didn’t notice as we had gotten dressed in the dark and headed out very quickly that morning. Julien didn’t notice until about an hour into the visit. This is evidence of our mental state. /// Debout dans le Palais ; à noter que le t-shirt d’Anne est non seulement enfilé devant-derrière, mais aussi à l’envers. Excusable compte tenu de l’éclairage minimalise de la chambre d’hotel et du départ rapide le matin même. J’ai remarqué ce qui clochait au moins une heure après le début de la visite, c’est dire notre état de fatigue.

DCIM100GOPRO

401

402Mist rolling in /// La brume jouant avec la cime des arbres

403El Observatorio del Palacio

404

405Crawling about tunnels under the Palace /// Aventure dans les tunnels sous le Palais

407Templo del Sol Templo del change-my-shirt-back-to-normal /// Templo del remets-mon-Tshirt-à-l’endroit

408Templo de la Cruz

DCIM100GOPROTemplo de la Cruz to the left and Templo de la Cruz Foliada to the right

DCIM100GOPROViews from the top of Templo de la Cruz

DCIM100GOPRO

412

418Tobacco-smoking god in the Templo de la Cruz /// Dieu fumeur de tabac dans le Templo de la Cruz

413

414

415

416

417

Part of the reason to get to the site bright and early is to avoid the heat of the day, but another important reason is in order to avoid the rain, bound to pour during this, the rainy season. We were in town when we got caught in a downpour, and we had to seek shelter in a cafe for a few hours until the storm passed. /// Si l’une des raisons de visiter le site le matin à la première heure, c’est d’éviter la période où la température atteint son maximum, une autre raison tout aussi importante est d’éviter la pluie, d’une abondance et d’une ponctualité déconcertantes en cette saison des pluies. Nous étions en ville quand cette averse a éclaté, et nous avons dû trouver refuge quelques heures dans un café, le temps que le soleil refasse son apparition.

Advertisements

2 Comments

Add yours →

  1. drure Brigitte et Dominique July 28, 2015 — 9:39 am

    Y a t il des visites guidées de ces temples ? En tout cas, les couleurs de la végétation autour sont magnifiques. On voit bien qu il fait très humide. La 1ere photo de la petite maison dans la prairie est superbe.

    Like

    • Il y a effectivement des visites guidées possibles. C’est d’ailleurs pas ce qui manque quand on arrive à l’entrée du site on entend de toutes parts : “Guia ? guide touristique ? tourist guide ? where’you’from ?”

      Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: